Ma vision de l'apprentissage pour adultes

Sortir des sentiers battus

Le métier du formateur ne se résume pas à faire ingurgiter milles et un savoir à grand coup de monologue. 

Mais quelles sont les valeurs qui sous-tendent mon activité ? C’est ce que je vous propose de découvrir ici. 

Déconstruction des représentations, construction d’un cadre sécurisant, co-construction des savoirs, respect des individus et construction d’un collectif, telles sont les bases de mon fonctionnement et la teneur des messages que je promeus.

Si vous voulez en savoir plus sur ces approches ludopédagogiques applicables aux réunions, à l’enseignement et à la formation, découvrez mon offre de formation ou encore mon livre « Pro en ludopédagogie » aux éditions Vuibert

Le rôle du formateur en formation : tracer la voix de la bienveillance

Déconstruire les représentations pour développer les compétences

Le cerveau des participants (autrement appelés stagiaires dans le cadre de la formation professionnelle d’adultes) n’est pas vide en arrivant en formation et le métier du formateur n’est pas de leur faire ingurgiter milles et un savoir à grand coup de monologue !

Chacun d’entre nous arrive en formation avec ses bagages, ses connaissances, sa vision du monde. Chercher en tant que formateur à leur faire entendre notre vérité est plus que contreproductif. 

Dans mon approche de l’apprentissage, il existe systématiquement un temps dédié au questionnement des représentations des participants. Ces temps de questionnements en individuel ou en sous-groupe se réalisent via des techniques d’animations ludo-pédagogiques. Ces approches invitent à la réflexion tout en cherchant à surprendre les stagiaires. Ainsi leur attention est captée et le processus d’engagement dans l’apprentissage peut débuter. 

Les stagiaires sont ainsi positionnés dans un rôle actif dès les premiers instants de la formation et tout au long de celle-ci.

 

Que vous soyez novice ou que vous cherchiez à renouveler votre boîte à outils nous allons voir ensemble quand et comment mettre en place des techniques d’animations courtes et dynamiques qui vont venir booster les apprentissages de vos groupes en formation.

Le rôle du formateur en formation : tracer la voix de la bienveillance

Développer la bienveillance et construire un cadre sécurisant en formation

Le groupe est un moyen pédagogique en lui-même. Le fait d’échanger, de partager, de débattre favorise ce que l’on appelle le conflit socio-cognitif. En somme, évoquer différents points de vue dans un cadre relationnel positif et sécurisé permet à chacun, non seulement de trouver sa place mais aussi de prendre conscience de ses fonctionnements et schémas de pensées. Guidé par un formateur expert, on assiste peu à peu à l’émergence de ce que l’on va nommer une troisième voie. Sans chercher à imposer un savoir, on en vient à favoriser son émergence. 

Cependant pour échanger et débattre, les participants comme le formateur ont absolument besoin d’un cadre relationnel clair et respectueux. La confidentialité des propos tenus, la suspension du jugement, la bienveillance entre chacun sont des éléments absolument PRIMORDIAUX !  

C’est au formateur de tracer cette voie, de faire adhérer les participants à ces règles et de veiller à leurs respects tout au long de la formation. 

Pour en savoir plus ou vous former ou former vos équipes à ce sujet, je vous propose la formation sur l’animation d’un collectif de formation

Pour en savoir plus ou vous former ou former vos équipes à ce sujet, découvrez la formation sur scénarisation d’une formation.

Le métier du formateur n’est pas de faire ingurgiter milles et un savoir à grand coup de monologue

Co-construire les savoirs et satisfaire le besoin de découvrir par soi-même

L’essor des neurosciences ces dernières décennies ont énormément apportés à ceux et celles qui délivrent un savoir, communément appelés « les pédago ». 

Il s’avère que plus les stagiaires sont mis en réflexion et en mouvement, plus les apprentissages sont ancrés et durables. Il est donc question dès la scénarisation des modules de formation à animer de structurer les contenus afin de favoriser des temps de mise en mouvement s’appuyant sur les pédagogies actives

Pour cela, il est essentiel de distinguer les contenus essentiels, importants et utiles. Car expliquer un élément selon une méthode descendante peut vous prendre 2 minutes mais le faire comprendre en le faisant faire par les stagiaires peut rapidement prendre 15 à 30 minutes ! 

Mais en toute sincérité, à quoi sert un formateur aujourd’hui lorsque tant de contenus sont disponibles gratuitement sur des milliers de supports ? Un formateur sert à saisir les enjeux clés, à permettre aux stagiaires de se poser les bonnes questions face à une situation, à connaître les principales réponses et à savoir trouver l’information si nécessaire. Ici, lorsque l’on doit choisir, on privilégie toujours la qualité des informations retenues à la quantité des informations à retenir. Pas vous ?

Que vous soyez novice ou que vous cherchiez à renouveler votre boîte à outils nous allons voir ensemble quand et comment mettre en place des techniques d’animations courtes et dynamiques qui vont venir booster les apprentissages de vos groupes en formation.

La formation est un métier de la relation humaine

Respecter les individus tout en construisant le collectif

Pour favoriser l’apprentissage, nous l’avons vu, il faut être capable de créer un climat socio-affectif positif. Sans être psychologue de métier, il nous faut en tant que formateur comprendre les logiques psychosociales à l’œuvre dans un groupe en formation. 

Prendre en compte les individus tout en ne perdant pas de vue que nous sommes face à un collectif qui a sa propre énergie. Comment réussir ce pari lorsque face à nous, nous avons des stagiaires récalcitrants, des personnalités tendues, pointilleuses, bavardes ? 

Nous savons à quel point cela peut être complexe et amener chez l’intervenant un émotionnel rendant difficile la relation. Or celle-ci est plus que précieuse ! Nous oublions trop souvent qu’apprendre demande un effort et que cela peut être irritant pour les stagiaires. Il est alors question pour le formateur de bien se connaître, de saisir quelles sont ses limites pour pouvoir accueillir les individus sans jugement qui composent le groupe. 

 

C’est ainsi dans le respect de soi, des participants que la relation sert l’apprentissage. 

Pour en savoir plus ou vous former ou former vos équipes à ce sujet, découvrez la formation sur la gestion de situations délicates en formation.